• Dans un appartement d’une résidence voisine, un incendie a fait récemment de gros dégâts. Outre l’intérieur (parquet, papiers, appareils,…), fenêtres et volets ont été touchés.

    Dès lors se pose la question : qui paie quoi ? Suis-je bien assuré ?

     

    Ce risque est normalement couvert par l'Assurance Multirisque Habitation (MRH). Légalement, cette garantie est obligatoire pour les locataires ; et elle est souscrite, pour couvrir les parties communes des immeubles, par notre syndic pour le compte de la Copropriété.

    Pour les propriétaires occupants, elle n’est pas obligatoire, mais elle leur est fortement conseillée, vu le montant potentiel des  sinistres qui peuvent advenir.

    Le contrat MRH protège les biens contre les dommages causés par le feu, les dégâts des eaux, le vol, les intempéries ou les bris de glace. L’assurance habitation intègre aussi une garantie importante : la responsabilité civile. Celle-ci permet de réparer les dommages causés à autrui, et protège l’assuré et sa famille.

     

    Dans le cas cité plus haut, les dégâts intérieurs à l’appartement sont pris en charge par son assurance MRH (heureusement, le propriétaire - occupant était bien assuré !) ; par contre les dégâts causés aux fenêtres et volets sont pris en charge par la Copropriété.

     

    Il importe donc que chacun, locataire ou propriétaire, soit responsable et bien assuré . . .

     

    Un point très important à souligner : la valeur des biens assurés. Si votre contrat MRH est ancien, faites réactualiser  la liste des biens pris en compte et réévaluer  leur valeur… A faire au moins tous les 5 ans !

     

     

    Quelques sites pour avoir des informations complémentaires :

     

    la DGCCRF

    PAP    

    MH.fr  


    votre commentaire
  • Les détecteurs de fumée seront obligatoires
    dans tous les lieux d’habitation
     en mars 2015

    Un décret concernant l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation à partir de mars 2015 a été publié au Journal officiel du mardi 11 janvier 2011. L’occupant d’un logement, locataire ou propriétaire, doit installer dans celui-ci au moins un détecteur de fumée normalisé. Le détecteur est alimenté par piles ou fonctionne à partir de l’alimentation électrique du logement, sous réserve dans ce cas qu’il soit équipé d’une alimentation de secours susceptible de prendre le relais en cas de dysfonctionnement électrique. Le détecteur de fumée doit :
    - détecter les fumées émises dès le début d’un incendie,
    - émettre immédiatement un signal sonore suffisant permettant de réveiller une personne endormie.
    La responsabilité de l’installation et de l’entretien du détecteur de fumée normalisé incombe en règle générale à l’occupant du logement, sauf par exemple dans le cas de locations saisonnières, de locations meublées ou de logements sociaux. Enfin, l’occupant du logement notifie cette installation à l’assureur avec lequel il a conclu un contrat garantissant les dommages d’incendie : cette notification s’effectue par la remise d’une attestation dont le contenu doit être précisé par un arrêté à paraître.


    La loi visant à rendre obligatoire l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation avait été publiée au Journal officiel du mercredi 10 mars 2010.


    votre commentaire
  • Des effractions ont été commises récemment dans notre résidence : deux appartements cambriolés en août, un autre la semaine dernière en pleine journée.

    Ceci nous conduit à renouveler les conseils de prudence quant aux accès d’immeubles :

     

    •  Si un appel à l’interphone n’est pas clairement identifié, ne pas ouvrir.
    • Ne pas laisser entrer un inconnu derrière soi
    • Ne pas laisser les portes d’entrée bloquées en position ouverte, sous-sol et rez-de-chaussée.

    De plus, il vous est conseillé de renforcer vos portes, soit par un blindage, soit par une cornière « anti-pinces », voire même les deux protections à la fois.

    Dans le cas présent, les 2 appartements visités en août n’avaient aucun de ces éléments ; par contre, celui qui était équipé d’une porte renforcée, avec serrure trois points, n’a pas laissé entrer les cambrioleurs.

     

    Par ailleurs, une effraction dans le parking a été constatée ce 21 septembre: la porte piétonne a été forcée et une voiture visitée. Nous vous conseillons de ne rien laisser à l’intérieur de vos véhicules.


    Il faut savoir également que la police de Vélizy ( 01 34 65 79 00 )cherche à recueillir des renseignements sur le vol de 5 Clio, commis cette même nuit à la Résidence La Forêt.

     

    Les membres du Conseil Syndical sont à votre disposition pour tout conseil ou renseignement complémentaire.

     

     

     

    Le Conseil Syndical                      


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique